Vue extérieur d'un lotisssement de maisons en Isère

Vous recherchez un terrain pour y construire votre future maison ? Construire en lotissement, c’est choisir la sécurité et la sérénité. Quels sont les avantages d’une construction en lotissement, quelle est la procédure à respecter ? La Maison des Compagnons vous aiguille sur la marche à suivre.

 

Qu’est-ce qu’un terrain en lotissement ?

 

Un lotissement est un terrain divisé en plusieurs lots. Chaque lot représente une parcelle et est commercialisé à des particuliers comme terrain à bâtir. Un terrain en lotissement est donc constructible. L’aménageur est également chargé d’y installer des voies d’accès, des espaces collectifs, ainsi que les travaux de viabilisation et les raccordements aux réseaux.

La vie commune au sein d’un lotissement est régie par un règlement et un cahier des charges. Ces documents détaillent par ailleurs l’architecture des logements, afin de garantir la cohérence urbanistique du lotissement.

 

Quels sont les avantages de construire en lotissement ?

 

Une maison en lotissement est le choix idéal pour ceux qui cherchent à construire à petit budget et qui ne cherchent pas une grande superficie de terrain. En effet, il est de plus en plus rare de trouver un terrain constructible à un prix abordable en ville. Le lotissement est un compromis de choix. Construire en lotissement apporte à la fois facilité et sérénité.

En premier lieu, construire en lotissement est gage de sécurité. Vous évitez les mauvaises surprises, puisque l’aménageur lotisseur a déjà réalisé les démarches et études de constructibilité. Votre terrain est donc prêt à construire et spécialement conçu pour accueillir une maison neuve ! De plus, le lotisseur est responsable des dommages qui peuvent endommager la solidité, et ce pendant 10 ans. De plus, le lotisseur amène les garanties nécessaires sur les voies et réseaux divers.

C’est aussi le lotisseur qui se charge des formalités administratives, comme la demande du permis d’aménager 

Construire en lotissement vous assure aussi d’avoir un terrain viabilisé et borné. Il est déjà raccordé aux voiries, aux réseaux d’eau potable (AEP), d’Eaux Usées (EU), ainsi qu’à l’électricité, les télécommunications voire les réseaux d’Eaux Pluviales (EP), le réseau de gaz ou un réseau de chaleur.

 

Bien souvent, les lotissements sont situés près de grandes villes et métropoles. Ils sont donc proches des commerces et transports en commun. Vous pouvez aussi avoir le choix quant à l’emplacement de votre terrain, son exposition, et sa superficie.

Vue de profil d'un lotissement de maisons
Vue aérienne d'un lotissement de maisons

Acquérir un terrain en lotissement : quelle est la procédure à suivre ?

 

Avant de vous engager, nous vous conseillons d’abord de vérifier la faisabilité de votre projet. Le lotissement doit être constructible, viabilisé, et délimité par un bornage. Vous pouvez également prendre connaissance des normes de construction du lotisseur, en consultant le règlement du lotissement, le cahier des charges, et le Plan Local d’Urbanisation (PLU) de la commune. Vérifiez aussi le nombre de constructions du lotissement et la présence d’espaces verts, à titre informatif. Enfin, vous pouvez demander en mairie un certificat d’urbanisme opérationnel, qui vous renseigne sur la faisabilité de votre projet de construction.

Le temps d’obtenir votre crédit immobilier, vous devez signer un avant-contrat. Ce peut être une promesse de vente ou un compromis de vente. La promesse de vente détaille la consistance du lot, sa délimitation, le prix, et le délai de livraison. Elle devient définitive dans un délai de 10 jours, pendant lequel vous pouvez vous rétracter. La promesse de vente n’engage que le vendeur, alors que le compris de vente engage aussi l’acheteur.

Enfin, la vente se finalise devant le notaire. L’acte de vente doit être notarié, car le notaire est le seul garant des règles. Une fois l’acte signé, la procédure d’achat se conclue. Vous pouvez ensuite entamer la construction de la maison en contactant un constructeur de maison individuelle.

 

Vue de face d'un lotissement de maisons

Construire sa maison en lotissement avec un CCMI

 

Avant de faire construire votre maison neuve, vous devez signer un contrat avec le constructeur. Il vous protège et engage le constructeur à livrer la maison terminée. Vous pouvez choisir le contrat VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) ou le contrat CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle). Le choix du contrat dépend de l’entité qui met le terrain à disposition. Dans le cas d’un CCMI, vous devenez propriétaire du terrain avant de faire appel à un constructeur de maison.

Le Contrat de Construction de Maison Individuelle contient l’ensemble des informations nécessaires au dessin du plan de la maison, ainsi que l’organisation du chantier. Il détaille notamment la localisation du terrain, le plan de la maison, son prix et le délai des travaux.

En résumé, construire en lotissement vous permet d’acquérir un terrain déjà prêt à bâtir, d’être en sécurité dans chacune de vos démarches, et d’éviter un bon nombre de formalités administratives.

Vous venez d’acquérir un terrain et souhaitez y construire votre maison ? Contactez La Maison des Compagnons, constructeur de maison individuelle.

 

 

Vous aimerez aussi

Votre projet de construction de maison commence et vous souhaitez savoir quels sont les avantages du vide sanitaire ? La Maison…

19 septembre 2022
un terrain agricole avec un couché soleil

  Par essence, et pour protéger les zones agricoles de l’urbanisation, un particulier ne peut pas faire construire une habitation…

24 mai 2022

Publié le 16/11/21- Mis à jour le 15/09/22 Vous êtes propriétaire d’un grand terrain que vous n’exploitez pas totalement ? Ou,…

16 novembre 2021
Notre site web a détecté que vous utilisez un navigateur obsolète, cela peut vous empêcher d'accéder à toutes les informations ce site. Nous vous conseillons d'utiliser un navigateur récent tel que :
Ne plus afficher
Fermer