• Construction

Secundo accédants, suivez ces quelques conseils pour la construction de votre deuxième maison

31 octobre 2018

Vous avez déjà fait construire une première maison et vous avez aujourd’hui pour projet de faire construire une seconde maison ? Cet article est fait pour vous !

En tant que secundo-accédant, vous connaissez à priori les grands principes pour trouver le terrain idéal, bien choisir votre constructeur et puisque vous souhaitez une maison individuelle, vous en connaissez sûrement déjà les nombreux avantages. Mais une piqûre de rappel est toujours bonne et nos derniers articles sont à votre disposition. Bien sûr, l’achat d’une seconde maison ne répond pas aux mêmes motivations. Que ce soit une maison complémentaire à votre première ou en remplacement de celle-ci, voici quelques conseils pour bien établir votre second projet de construction !

 

  1. Définissez votre projet : quelles sont vos nouvelles attentes, en comparaison à votre première maison ?

Les raisons d’une seconde construction de maison sont multiples : vous pouvez avoir envie d’une maison secondaire, vous avez besoin de déménager pour plus d’espace, pour cause de séparation, de mutation professionnelle, la famille s’agrandit ou vous avez tout simplement envie de nouveauté. Selon ce qui motive votre seconde construction vos attentes ne seront probablement pas les mêmes vis-à-vis du bien en lui-même. Notre premier conseil est donc de bien définir vos attentes, en cohérence avec les raisons qui motivent la construction de ce second bien. Par exemple : des chambres en plus, des pièces de vie plus grandes, un habitat secondaire pour vos vacances, un habitat « pratique » pour vos vieux jours, une maison plus contemporaine, plus écologique, plus évolutive, etc.

 

  1. Pensez à l’objectif global de cette seconde maison : au-delà du bien immobilier en lui-même, que recherchez-vous concrètement, quels sont vos besoins en termes d’expérience de vie ?

Alors que la construction du premier bien est très axée sur le bien en lui-même et son prix, la construction du second est davantage axée sur l’expérience recherchée à travers ce dernier. Il s’agit souvent d’attentes moins rationnelles, qui font davantage écho à l’émotionnel comme un nouveau départ, une maison qui vous ressemble davantage, une meilleure qualité de vie, un nouveau cadre/environnement de vie, etc. Selon le type d’expérience que vous recherchez à travers votre second bien, votre projet sera totalement différent de votre première maison et vos critères pour la construction en seront forcément impactés. Si vous cherchez une meilleure qualité de vie, votre construction se fera sans doute en campagne. Si vous avez besoin d’un nouveau départ, une maison qui ne ressemblera en rien à votre première peut-être une bonne idée. Ou encore, si vous avez un objectif à plus long terme comme vieillir dans cette maison, il vous faudra penser à vos éventuelles contraintes futures pour vos choix de construction (Plain-pied, facile d’entretien, …). Que recherchez-vous vraiment à travers cette maison ? Posez-vous la question.

 

  1. Apprenez de l’expérience de votre première construction.

Bien sûr, ce n’est une découverte pour personne, la construction d’une maison individuelle peut-être stressante. Souvenez-vous de votre 1e expérience afin d’anticiper sur la seconde. En effet, il se peut que vous vous soyez aussi dit une fois la maison construite « je n’aurais pas dû faire ceci ou cela de cette façon » : agencement/taille des pièces, choix des matériaux, ouverture des espaces, orientation de la maison/luminosité, type/taille de terrain, manque d’espace extérieur, etc. Repensez-y, notez les points d’améliorations de votre première maison et pensez aux corrections nécessaires à appliquer dans votre prochain projet de construction.

 

  1. Faites-vous plaisir !

Nous l’avons sous-entendu en point 2, la seconde maison est souvent plus un achat plaisir. Pensez alors à ce que vous voudriez désormais, au-delà de votre budget, pensez à vos réelles envies et à ce qui vous correspond vraiment. En tant que secundo-accédant vous êtes par définition un propriétaire plus expérimenté, plus mature, vous pouvez donc concevoir une maison qui vous plaira davantage et ce sur le long terme. En tant que secundo accédant, vous aurez aussi et en théorie plus de facilités en termes d’emprunt. Cette construction doit vous ressembler encore plus que la première et être encore plus agréable à vivre. Voyez ainsi votre seconde maison comme une chance d’avoir la perfection ou presque !

Nous vous invitons à vous référer à notre article sur les dernières tendances de construction, il pourrait bien vous donner quelques idées.

 

  1. Pensez praticité, écologie/économie et performance

Vous envisagez peut-être de vieillir dans cette seconde maison et il vous faut alors penser à une maison pratique pour demain. Par ailleurs, c’est la grande tendance et urgence à considérer, il vous faut une maison écologique, économique et performante. En d’autres termes, optez autant que possible pour la maison passive (aussi appelée maison à énergie positive). Pour cela, concentrez-vous encore et toujours sur un constructeur qui prend ces besoins en considération : un constructeur NF Habitat HQE, d’ores et déjà engagé dans la RE 2020, la toute dernière référence écologique en termes de construction ! (Nous vous en disons plus dans « les critères environnementaux et sociétaux » ici (lien vers la partie 2 de « comment bien choisir son constructeur de maison individuelle »)). Une maison écologique vous permettra de faire des économies d’énergie sur le long terme (un critère non négligeable pour une maison que vous conserverez en moyenne plus longtemps que votre premier bien). Votre constructeur référent en la matière vous conseillera mais qui dit maison écologique ou passive, dit également maison saine qui laisse une place significative à la lumière naturelle et qui vous procure une qualité d’air optimale ! Nous l’avons dit, cette maison doit être une maison plaisir, agréable à vivre.

 

  1. Déterminez votre budget disponible maintenant et/ou à court/moyen terme

En général vous disposez de ressources plus importantes que la moyenne des primo-accédants du fait de la revente de votre premier bien et/ou de vos finances personnelles qui ont pu évoluer depuis le moment de votre première construction.

La construction d’une seconde maison ne se concentre pas toujours autour du budget en premier lieu, mais il ne faut pas l’oublier. 39% des secundo-accédants vendent leur premier bien immobilier avant d’acheter le second, 37% gardent leur résidence principale et 24% revendent leur première maison sous 2 ans*. Selon votre propre choix mais aussi selon l’évolution de vos ressources (épargnes, revenus, capacités d’emprunt), le budget disponible pour cette seconde maison différera, ainsi vous pourrez vous faire davantage plaisir et monter en exigences au niveau de la qualité des matériaux, de la surface habitable, etc. À vous de définir dans quelle mesure.

 

Vous avez maintenant les clés pour construire votre nouveau projet !

 

 

*Selon une étude réalisée par le courtier Empruntis.

Laissez un commentaire