• Construction

Les dernières tendances en termes de construction de maison

26 octobre 2018

Pour définir au mieux les contours de votre projet de construction, vous recherchez sans doute l’inspiration en regardant ce qui se fait autour de vous, des photos sur Internet, des articles, des avis. Tant de choix s’offrent à vous ! Pour vous permettre d’y voir plus clair, nous faisons le point sur toutes les tendances de constructions actuelles et si plusieurs vous correspondent, sachez que LA grande mode est aux combinaisons/alliances… Explications.

 

Tendance n°1 : la maison écologique

 

Évidemment, vous n’avez pas pu passer à côté, aujourd’hui penser à construire sans penser écologie semble impensable. L’Etat en fait son cheval de bataille, certains Constructeurs aussi. Le monde entier a besoin de se recentrer sur les impacts environnementaux de l’activité humaine. Les maisons écologiques et leurs versions évoluées, les maisons passives, fleurissent un peu partout. Concrètement, une construction passive vise à favoriser la plus faible consommation d’énergies payantes possible tout en apportant un meilleur confort de vie à ses habitants qu’une maison énergivore. Comment ? En adaptant la maison à son environnement naturel, à ses opportunités (une belle luminosité environnante), comme à ses contraintes (pentes, …). Nous parlons alors d’une maison pour laquelle les constructeurs ont à optimiser la conception bioclimatique – les matériaux utilisés, l’orientation, les ouvertures vers l’extérieur, la ventilation naturelle, etc. – selon le climat – les niveaux de chauds/froids, la pluie/l’humidité, les vents –, la nature du terrain et la végétation du lieu d’implantation. Rassurez-vous, tout constructeur engagé dans la future RT 2020 et mieux, un constructeur qui conçoit et réalise des maisons certifiées NF Habitat HQE saura vous conseiller au mieux pour faire en sorte que votre maison soit la plus écologique possible.

 

Tendance n°1 bis : la maison saine

 

Plutôt que de parler d’une seconde tendance, parlons d’une tendance complémentaire à la maison écologique. Aujourd’hui l’écologie va plus loin que des simples considérations énergétiques ; une importance grandissante est également accordée à la lumière naturelle qui entre dans la maison et à la qualité de l’air intérieur, sources majeures de bien-être. On parle alors de maison saine. Les sources de pollution sont nombreuses en intérieur (composés organiques volatils/COV, humidité, poussière, etc.). Une construction saine priorise ainsi l’utilisation de produits et de matériaux « tampons » – des plaques hydrofuges pour réduire l’humidité intérieure, des cloisons anti-COV, etc. –, une ventilation performante et moins énergivore, une étanchéité de votre maison adaptée aux composantes de votre terrain, ainsi que plus de fenêtres plus grandes et équipées (brise-soleil ou brise-vue pour vous protéger du rayonnement et du vis-à-vis) pour en faire de réels atouts. La lumière artificielle tend à être de plus en plus évitée de nos intérieurs ; même la technologie est là pour vous aider à puiser dans les forces de la nature pour votre confort quotidien.

Les caractéristiques de la maison saine nous permettent ainsi d’introduire deux autres tendances majeures : la maison connectée et l’ouverture/la communication entre les espaces.

 

Tendance n°2 : la maison connectée

 

La maison connectée, ou maison intelligente, est une tendance très forte et va continuer de s’accentuer tant les innovations en la matière ne cessent de se multiplier ! Confort de vie, aspect sécuritaire, bénéfices au niveau de votre santé, les objets connectés vous veulent du bien. Ils peuvent revêtir différents aspects. En rapport avec la maison saine, la domotique peut notamment gérer automatiquement les ouvrants de votre maison (volets, stores, fenêtres) selon les heures de la journée/la luminosité extérieure ou encore en fonction de la météo ; ainsi même à distance vous permettez à votre maison de bénéficier des atouts extérieurs. Mieux encore : il existe désormais des capteurs solaires extérieurs qui, reliés à des câbles de fibre optique placés à l’intérieur, vous permettent de diffuser une lumière naturelle dans toutes vos pièces !

Autres révolutions : des capteurs qui mesurent la qualité de l’air et le taux d’humidité intérieurs pour vous avertir d’inconforts, des thermostats intelligents qui régulent automatiquement la température optimale pour chaque pièce et chauffent votre intérieur aux bons moments (juste avant votre arrivée par exemple) ; vous pouvez désormais gérer tous vos éclairages avec un simple bouton ou une simple commande vocale. Pour l’aspect sécuritaire – contrôle à distance de vos portes/portails, visibilité sur vos intérieurs et extérieurs même de loin, alertes intrusions – les solutions ne manquent pas non plus ! La technologie n’a pas fini de se mettre à votre service.

 

Tendance n°3 : des espaces ouverts, qui communiquent

 

Nous évoquions l’accent mis sur les fenêtres que l’on retrouve désormais plus nombreuses et plus grandes pour faire entrer la lumière extérieure. Mais leur vocation est en réalité multiple ! La multiplication des fenêtres/baies vitrées est aussi issue d’un besoin de reconnecter les espaces entre eux à l’intérieur mais aussi d’ouvrir les intérieurs sur les extérieurs. En intérieur, les murs sont de moins en moins nombreux et/ou plus discrets (murs à mi-hauteur, installation de verrière intérieure) et les murs qui communiquent avec l’extérieur sont de plus en plus vitrés ! En plus de reconnecter les habitants entre eux et avec leur environnement, cette tendance apporte une touche de modernité et d’espace à votre maison.

 

Tendance n°4 : la maison agile

 

Concept plutôt novateur, la construction agile est une tendance qui vise à adapter l’habitat aux nombreux changements qui interviennent dans la vie de ses utilisateurs au fil des années. Il s’agit donc d’une construction plus souple dans laquelle chaque pièce est conçue dès le départ dans l’idée que demain elle pourrait avoir une autre utilité que celle prévue initialement. Par exemple, les chambres des enfants pourraient devenir des chambres d’hôtes une fois qu’ils seront partis ; elles ne seront donc logiquement pas placées au cœur de l’habitat pour pouvoir créer des espaces de vie distincts par la suite. Autre exemple, deux chambres d’enfants distinctes mais côte à côte pourraient n’en former plus qu’une pour devenir une suite parentale avec dressing. La maison agile est donc une maison unique, construite selon le principe que la famille va évoluer… et ses besoins aussi.

 

Tendance n°5 : la fusion entre tradition et modernité

 

Maison traditionnelle ou maison moderne, chacune a son charme, que choisir ? Optez pour les deux ! Aussi bien dans le style architectural que dans le choix des matériaux, le mariage du moderne et du traditionnel fait le buzz et se présente sous différentes formes :

  • Des jeux architecturaux
    • Le mélange des styles de toitures entre les différentes composantes de la maison. Par exemple : optez pour une maison à toit en pente et un garage/une extension à toit arrondi ou plat (qui pourrait devenir un toit végétalisé ; nous en parlons dans les tendances complémentaires).
    • Des pans coupés, pour casser l’aspect angulaire de certains murs et ainsi apporter une touche de modernité en créant un décalage.
  • Des mélanges de textures et de couleurs
    • Un bardage mixte : bois + métal, bois + béton, PVC + pierre, etc. Les possibilités de combinaisons sont multiples et le rendu fait toujours son effet, d’autant plus quand les deux types de matériaux utilisés sont foncièrement distincts.
    • Le bi-ton pour votre peinture/enduit/crépit extérieur : un pan gris/un pan beige, le haut de votre maison gris clair/le bas gris foncé, l’ensemble de la maison d’une couleur/les contours des ouvrants d’une autre, etc. Là encore la seule limite est votre imagination.

 

Tendance n°6 : « roof garden »

 

Dans les précédentes tendances, que ce soit la maison écologique ou les espaces ouverts sur les extérieurs, le besoin de reconnecter avec la nature et de la préserver se fait ressentir. De là découle une autre tendance « green friendly », celle des toitures vertes ! On la remarque de plus en plus en ville, les propriétaires cherchent à optimiser leurs surfaces planes en extérieur, d’un point de vue environnemental et esthétique, en les végétalisant. Les jardins sur toit ou jardins de toiture (ou « roof garden » pour les Anglo-Saxons) sont en effet non seulement jolies mais elles permettent également d’absorber une partie des émissions de CO2. Souvenez-vous en, cette tendance émergente continuera de faire parler d’elle.

 

Vous avez désormais connaissance des principales tendances ! Il ne vous reste plus qu’à choisir laquelle/lesquelles trouveront place chez vous. À bientôt pour d’autres conseils et d’ici là bon courage dans votre projet de construction.

Laissez un commentaire