• Immobilier

En immobilier, optez pour le neuf

6 juin 2018

Avoir sa propre maison, tout le monde en rêve. Aussi, nombreux sont ceux qui souhaitent franchir le pas et devenir propriétaires de leur habitation ou agrandir leur patrimoine en investissant dans la pierre. Cependant, les futurs propriétaires font parfois face à un sérieux dilemme. Acheter ou construire ? Immobilier neuf ou ancien ? Ce sont autant de questions qui méritent réflexion lors d’un investissement dans un bien immobilier. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, le choix de l’immobilier neuf constitue la meilleure solution pour concrétiser l’acquisition de la maison de ses rêves. Nous ne sommes jamais aussi bien que chez soi !

 

Le neuf, un marché immobilier en pleine expansion

Que ce soit l’achat ou la construction de logements neufs, en 2017 le marché a littéralement décollé et nous pouvons nous attendre à ce que cette tendance continue en 2018. En effet, dopés par la demande, les investissements affluent dans la construction de logements locatifs neufs. Aussi, selon les chiffres des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment ( LCA-FFB) en 2017 le marché de la vente de logements neufs a connu une croissance de +5,9 % sur un an soit plus de 158 000 logements pour plus de 360 000 personnes. De plus, nous assistons à une stabilisation des prix de vente après une hausse en 2016.

Par ailleurs, la construction des maisons individuelles progresse également avec une hausse de 10 % des permis de construire au troisième trimestre 2017 et une hausse de 19,3 % sur un an des mises en chantier.

 

L’immobilier neuf : les avantages

Que ce soit pour acheter ou pour construire, l’immobilier neuf offre une multitude d’avantages avérés qui en inciteront plus d’un à se lancer dans l’aventure.

 

1.    Acheter un logement neuf

 

Penser en coût global : bien investir pour mieux économiser.

Le respect des normes actuelles garantit des logements plus lumineux, moins consommateurs en énergie et où il fait bon vivre.

 

Un logement Lumineux

Plus de 9 Français sur 10 considèrent qu’une bonne luminosité dans un logement a pour ses occupants un effet bénéfique sur le moral (96 %), la qualité de vie (95 %), le confort visuel (94 %) et la santé (93 %).

La lumière naturelle est reconnue comme un élément du bien-être par les Français, et avec la RT2012 qui prévoit une quantité d’ouverture minimum de 1/6 de la surface des parois, une construction neuve est baignée de lumière.

 

Un budget maîtrisé

Si la rénovation permet souvent de transformer un bâtiment existant à son goût, il faut cependant veiller aux imprévus qui peuvent vite faire grimper le budget initial. Construire un logement neuf, et notamment en Contrat de Construction de Maison Individuelle, permet de mieux maîtriser son budget travaux.

 

Une économie d’énergie

Les nouvelles normes de construction sont beaucoup plus exigeantes, principalement au niveau des matériaux à utiliser et des techniques d’isolation thermique et phonique des logements.  Les coûts de construction plus élevés à court terme sont donc compensés par un coût d’usage modéré.

 

Des équipements dernier cri

Du point de vue architectural et ergonomique, rien n’a été laissé au hasard. L’éclairage et l’agencement des espaces ont été conçus de manière à créer un cadre de vie adapté à tous les besoins. De plus, dans l’immobilier neuf, les logements sont généralement équipés des dernières technologies en matière de domotique et d’immotique. Cela concerne l’ensemble des systèmes électroniques et informatiques assurant un confort optimal dans les logements. Qui plus est, les projets de construction neufs anticipent le raccordement à la fibre optique. En effet, jusqu’à 1000 fois plus rapide, et destinée à terme à remplacer le réseau de cuivre, la fibre optique se déploie partout en France avec un objectif : couvrir 80 % de la population d’ici 2022.

 

Aucuns frais d’entretien

Dans l’immobilier neuf, aucun budget supplémentaire n’est à prévoir pour des travaux de rénovation sur le court et le long terme. Les logements sont neufs et habitables dès leur livraison. De plus, ils sont couverts par des garanties de bon fonctionnement des équipements après réception et ce, jusqu’à 10 ans.

 

2.    Construire sa maison

 

Le choix du terrain, la durée de construction et les aléas des chantiers sont autant de raisons qui rebutent ceux qui souhaitent construire leur maison. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour pallier ces problèmes afin d’obtenir la maison de ses rêves.

 

Des professionnels qualifiés

Construire ou faire construire ? La construction d’une maison nécessite l’intervention de plusieurs corps de métiers différents. Aussi, il est plus indiqué de faire construire sa maison par des professionnels pour éviter les malfaçons. De plus, les constructeurs de maisons individuelles présents sur le marché proposent des offres « tout inclus » allant du choix du terrain, de la conception à la réalisation de la maison. Ainsi, le client peut faire abstraction des problèmes liés à la recherche de terrain et au chantier de construction.

Conscientes des normes régissant l’univers de la construction, ces constructeurs sont plus à même de réaliser les gros œuvres et les finitions.

 

Construction personnalisée

La maison à construire doit être à l’image du client, de ses attentes et particulièrement de son budget. Le principal avantage de faire construire sa maison est la possibilité d’ajouter des touches personnelles lors de la construction. Faire construire sa maison permet également de faire correspondre le plus possible le résultat final à ses attentes tout en respectant le budget alloué.

 

Financement plus accessible

Des solutions de financement telles que le prêt à taux zéro (PTZ) ou le prêt social location-accession (PSLA) sont prévues pour pallier le manque d’apport personnel nécessaire à l’acquisition d’un premier achat immobilier.

 

À retenir :

Pour l’achat dans l’immobilier en Contrat de Construction de Maison Individuelle, les frais d’enregistrements, souvent appelés frais de notaires, portent uniquement sur le terrain et non pas sur l’ensemble immobilier contrairement à l’immobilier ancien.

 

L’immobilier neuf accessible à tous

 

1.      Les primo-accédants

Le principal souci pour l’acquisition d’un bien immobilier est le financement. Cela est d’autant plus vrai pour les primo-accédants. En effet, le budget est plus limité lorsque l’on souhaite acquérir un bien immobilier pour la première fois. Cependant, des solutions comme le prêt à taux zéro (PTZ) permettent aux primo-accédants de disposer de l’apport nécessaire pour obtenir un crédit immobilier en vue de l’acquisition d’un logement neuf. Toutefois, certaines conditions d’éligibilité doivent être remplies en vue de pouvoir bénéficier de ce prêt qui peut être complété par d’autres prêts bancaires pour financer la totalité de l’opération.

 

2.      Les secundo-accédants

Les secundo-accédants qui investissent dans le neuf bénéficient de frais d’enregistrement réduits permettant d’alléger les charges qui pèsent parfois très lourd sur le montant final de l’acquisition d’un bien immobilier. De plus, opter pour du neuf constitue un patrimoine à offrir à sa descendance. Effectivement, la valeur d’un bien immobilier tend à croître au fil du temps, qui plus est quand le bien que vous confiez a été acheté neuf de base puisque vous aurez vous-même réalisé la plus-value de ce dernier. Au moment de le transmettre, il sera dans un meilleur état général que si vous aviez acheté un bien ancien et sa valeur sera donc plus intéressante.

 

3.      Les investisseurs

L’achat neuf dispose de forts arguments.

Premièrement, la pierre est une valeur refuge. Ce n’est pas un bien virtuel mais réel.

Deuxièmement l’immobilier reste l’un des rares placements finançables à crédit. Un avantage concurrentiel indéniable en période de taux bas, comme aujourd’hui. Ainsi, sur quinze ou vingt ans, les particuliers peuvent se constituer un patrimoine avec un effort d’épargne limité. Sur certains marchés, leur investissement s’autofinancera, les loyers couvrant tout ou partie des mensualités du prêt. En outre, le financement à crédit constitue une protection unique pour l’emprunteur et ses proches, puisqu’en cas de coup dur (décès, invalidité, incapacité de travail), l’assurance prend le relais pour rembourser.

Troisièmement, aucun placement aujourd’hui ne rapporte autant. À condition d’étudier le marché locatif local et de se montrer sélectif, la rentabilité brute d’un investissement pierre peut osciller entre 4 et 8 % par an. Gain pouvant être majoré à terme par la réalisation d’une éventuelle plus-value.

Le dispositif mis en place par la loi Pinel pour soutenir le développement du parc immobilier neuf en France offre beaucoup d’avantages aux investisseurs. Effectivement, cette loi prévoit une réduction d’impôt conséquente pour les investisseurs sous certaines conditions. Notamment, l’achat d’un logement neuf ou en cours de finition, sa mise en location et le respect des dernières normes de construction. Ce dispositif prévoit également la possibilité de choisir la durée d’engagement locatif pour le propriétaire-bailleur. Cependant, seules les constructions présentes dans les zones éligibles Pinel peuvent bénéficier de ces avantages. Initialement prévue pour prendre fin en 2017, cette loi a été prorogée par le gouvernement jusqu’en 2021.

 

Se lancer dans l’immobilier neuf

Une fois la décision prise, il est nécessaire d’établir certains critères de choix pour l’acquisition d’un bien immobilier neuf.

 

1.      En passant par l’achat

L’achat d’un logement neuf en tant que résidence principale ou secondaire doit être motivé par certains critères, parmi lesquels la localisation du logement. Ce dernier doit être bien situé et bien desservi par les principaux axes routiers. En effet, la plupart des logements neufs abordables sont construits en périphérie des centres-villes. Par ailleurs, il vous faut être bien attentif au plan de masse et au plan de situation proposés par le promoteur.

Au vu des sommes engagées pour le financement d’un logement, il est plus que nécessaire de vérifier la fiabilité et la notoriété du promoteur.

 

Quid de la vente en état futur d’achèvement (VEFA)

Pour les contrats de vente sur plan, l’attention est de mise sur les termes liant l’acquéreur au promoteur. En effet, ce contrat garantit la conformité entre le logement pour lequel l’acquéreur a signé et celui livré.

 

2.      En choisissant la construction

Faire construire sa maison n’est pas une tâche facile car les retards et les malfaçons peuvent gonfler la facture. Aussi, le choix de l’entreprise à laquelle sera confiée cette tâche est stratégique. De plus, les offres proposées selon les entreprises diffèrent par rapport au prix, mais également par rapport à la qualité. Il est donc nécessaire de bien vous renseigner.

La plupart des entreprises proposent à leurs clients des modèles de maisons personnalisables. Une fantaisie qui peut avoir des répercussions sur le budget de la construction mais construire sa maison à son image reste cependant tout à fait possible tout en respectant le budget initial. Pour cela, optez pour un constructeur de confiance.

Il existe une multitude d’entreprises de construction œuvrant sur le territoire français, il est donc parfois difficile de s’y retrouver. Néanmoins, dans le milieu de la construction l’expérience et le savoir-faire constituent toujours une valeur sûre. Des qualités qui ont toujours fait la renommée de « La Maison des Compagnons ». Cette entreprise de construction a 30 ans d’expérience dans la construction de maison individuelle dans les départements de la Loire, la Savoie, l’Isère, la Drôme, le Rhône et l’Ardèche.

Laissez un commentaire